L’innovation de rupture n’est pas qu’une question de créativité

L’innovation est importante, et personne ne pourra dire le contraire. Il est devenu normal que les dispositifs électroniques deviennent plus compacts et plus puissants, les voitures plus confortables efficaces, et les logiciels plus intuitifs et intelligents. Cependant, lorsque cela concerne les activités des entreprises, nombreux sont ceux qui oublient qu’il existe en réalité deux sources d’innovation : l’innovation organique et l’innovation disruptive.

L’innovation organique permet aux entreprises de rester compétitives :  les améliorations progressives des produits et services aident à retenir les clients et à faire en sorte, si possible, qu’ils ne partent pas chez la concurrence. Ce type d’innovation aide à maintenir les activités auxquelles une grande part des processus, des budgets et des ressources sont dédiés. Tout cela tend à évoluer à un rythme régulier.

D’un autre côté, l’innovation disruptive est non seulement tournée vers l’avenir, mais garde en mémoire les apprentissages. Ce type d’innovation façonne les tendances émergente et les modèles commerciaux disruptifs afin que l’entreprise ne soit pas prise au dépourvu. Comme l’indique son nom, cette innovation peut survenir à n’importe quel moment.

Innovation, un enjeu bien plus important qu’on ne le pense

Vous vous souvenez peut-être de ces enseignes de location de vidéos (appelés aussi « vidéoclubs ») que vous pouviez trouver au coin de la rue dans les années 90’s. Au fur et à mesure du temps, celles-ci se sont adaptées, passant de la location de cassettes VHS et de magnétoscopes à celle de DVD, de Blu-Ray et même de jeux vidéo. Mais tout cela a changé avant la fin de cette même décennie. Ces enseignes ont effectivement régulièrement mis la clé sous la porte. La raison ? L’arrivée sur le marché d’une jeune startup : Netflix.

En fait, Netflix n’a pas détrôné ce type d’enseignes mais a changé les règles du jeu. Initialement, l’entreprise américaine envoyait des DVD par courrier, n’avait pas de magasins physiques et ne facturait pas de frais de retard. Les vidéoclubs, prospères à cette époque, se contentaient d’innover en fonction de leurs contraintes commerciales. Lorsque Netflix a ajouté des services de streaming à sa gamme de produits, il était trop tard pour que les vidéoclubs puissent rattraper leur retard. Finalement, c’est une force perturbatrice extérieure qui est venue bouleverser le modèle – et l’activité – des vidéoclubs.

Accorder de l’espace et du temps pour favoriser l’émergence des innovations

S’assurer d’avoir un espace d’innovation de rupture au sein d’une entreprise est indispensable. Trop souvent, les entreprises concentrent leur attention sur leurs concurrents directs et oublient d’être attentifs aux éléments qui peuvent bouleverser les règles du jeu.

Les innovations de rupture peuvent surgir de nulle part et rendre l’environnement obsolète très rapidement. Mais aucune règle n’indique que cette innovation doit nécessairement provenir d’une source extérieure à l’entreprise. L’innovation portée par Netflix aurait très bien pu être développée par un vidéoclub, en interne. De nombreuses organisations ont réussi à se déconstruire et à se réinventer à maintes reprises, prouvant ainsi qu’il est possible d’innover tout en étant leader sur son marché.  Mais cela demande de l’investissement.

Concrètement, il s’agit pour les entreprises de prévoir un budget et la bande passante nécessaire pour poursuivre le développement des innovations de rupture et émergentes. Il leur faut non seulement trouver des idées, mais aussi les essayer, échouer et réessayer encore et encore. Cela nécessite une ressource précieuse : les employés, ces personnes qui connaissent l’entreprise et les clients mieux que quiconque. Et il n’y a qu’un seul moyen de leur faire gagner du temps dans leurs journées chargées afin qu’ils puissent se concentrer sur les prochaines grandes réalisations de l’entreprise. Pour ce faire, l’entreprise doit leur fournir les moyens de travailler plus intelligemment grâce à des outils rendant leur travail plus efficace et plus intéressant. Ils auront ainsi plus de temps et d’énergie pour être créatifs et innovants.

Des outils dédiés pour gagner un temps précieux

Il existe de nombreux moyens pour faire gagner du temps aux collaborateurs tout en préservant leur énergie. Mais utiliser certaines technologies et ressources peuvent définitivement faciliter cette démarche pour les entreprises. Par exemple, l’automatisation des processus (ou RPA) automatise les tâches relatives aux données jusque-là effectuées manuellement. Généralement basées sur des règles, répétitives et brassant d’importants volumes de données, ces actions pourraient être effectuées sans intervention humaine notamment parce qu’elle n’apporte aucune valeur ajoutée. Cette automatisation permet alors, finalement, de libérer du temps aux employés pour qu’ils se concentrent sur des tâches à forte valeur ajoutée comme l’innovation.

Une plateforme de développement low code fournit également un cadre robuste et intuitif pour configurer de nouvelles solutions d’entreprise en plus de libérer les employés des processus difficiles et fastidieux relatifs à la sélection des fournisseurs, à la personnalisation des configurations et à la familiarisation des employés avec ces nouveaux systèmes. Par ailleurs, l’utilisation de Managed Services déchargent également le personnel en prenant en charge la gestion quotidienne des solutions en les hébergeant complètement hors site ou en déployant des spécialistes additionnels nécessaires pour une utilisation en projet. Enfin, il existe de nombreuses autres technologies et solutions adaptées à l’activité et au secteur de certaines entreprises. Cependant, l’objectif principal reste le même : améliorer le fonctionnement et la gestion de l’entreprise tout en libérant du temps aux employés pour leur permettre d’innover.  

Établir une réelle stratégie d’innovation est indispensable

Bien que la pandémie ait pris au dépourvu la majorité des entreprises à travers le monde, nombreuses ont été capables de tirer leur épingle du jeu grâce à une stratégie d’innovation convaincante. S’adapter, et mettre à disposition des clients et consommateurs les produits dont ils avaient le plus besoin au moment opportun, s’est avéré être le véritable élément différenciant.

Même si cela peut paraitre surprenant, innover passe indéniablement par l’amélioration des processus et des technologies par exemple en matière de gestion de contenu. L’enjeu pour les fournisseurs de telles solutions fut d’aller au-delà de l’amélioration pure et simple des offres existantes et aux devants de réelles innovations. Les investissements dans des technologies telles que le low code, l’automatisation des processus, la Blockchain et l’open source ont fait prendre une nouvelle envergure à certains acteurs du domaine et leur a offert la possibilité de prévoir des réponses aux besoins dont les clients n’ont pas encore conscience.

En conséquence, les entreprises doivent faire de la place et accorder du temps à l’innovation. Il est nécessaire de la cultiver et de l’organiser pour lui laisser l’opportunité de se développer. C’est un des seuls moyens pour votre entreprises d’ouvrir le champ des possibles et de s’assurer un avenir prospère.

The post L’innovation de rupture n’est pas qu’une question de créativité first appeared on ProcuRSS.eu.

Menu