Diem (ex-Libra) : un lancement très limité en 2021

[Article mis à jour le 21 avril 2021 à 17h06] Enième rebondissement dans le dossier Diem (ex-Libra). Le projet de cryptomonnaie initié par Facebook en juin 2019 devrait sortir courant 2021, d’après CNBC. Mais pas sous sa forme initiale. A l’origine, Diem devait être un stablecoin (une cryptomonnaie dont le cours est stable) adossé à un panier de devises. Mais face à la gronde de nombreux régulateurs à travers le monde, l’association Diem a modifié ses plans pour finalement opter pour plusieurs stablecoins : un diem adossé au dollar, un autre à l’euro, un autre à la livre sterling… ainsi qu’un diem backé par plusieurs devises. Selon le média américain, il n’y aura finalement plus qu’un stablecoin adossé au dollar, le diemUSD. Le projet ressemblera donc plutôt à un prolongement de la puissance monétaire américaine. Le diem ressemblera donc plus aux stablecoins existants basés sur le dollar, dont les deux plus gros sont l’USDC (créé par deux géants cryptos que sont Coinbase et Circle) et l’USDT (ou tether). 

livre blanc du projet, qui a été révélé le 18 juin 2019. 

Le diem sera un stable coin, c’est-à-dire une crypto-monnaie stable. Par exemple, si le prix du bitcoin est à 10 000 dollars et que vous échangez 1 bitcoin contre du diem, vous aurez donc 10 000 unités de diem. Si le cours du bitcoin descend à 5 000 dollars, vous aurez toujours 10 000 dollars en diem. En plus d’être stable, la crypto de Facebook sera échangée de façon instantanée puisqu’elle n’aura pas besoin de passer par le réseau bancaire. En plus d’un diem adossé à un panier de devises, il y aura plusieurs diems : un diemUSD, un diemEUR, un diemGBP et un diemSGD. “Nous espérons travailler avec les régulateurs, les banques centrales et les institutions financières du monde pour étendre le nombre de stablecoins sur le réseau Libra”, est-il précisé dans le livre blanc actualisé.

Les différents diems pourront être échangés entre les internautes comme il est aujourd’hui possible de se faire des transferts d’argent de pair à pair via des applications comme Lydia, Pumpkin ou PayPal. Pour ce faire, il sera possible de s’échanger des diems via une application créée par Facebook : Calibra. Il s’agit en fait d’un wallet qui permettra d’acheter, vendre et stocker la crypto de Facebook. Enfin, il sera également via les plateformes de Facebook, WhatsApp et Messenger. Au total, plus de 2,7 milliards de personnes utilisent chaque mois au moins une plateforme de l’écosystème du groupe (Facebook, Instagram, Messenger et WhatsApp). Le diem servira aussi à régler des achats chez les commerçants partenaires. Pour l’heure, on peut notamment compter Uber, Spotify, Lyft et Iliad. Concernant les frais de transactions, il y a de grandes chances pour qu’ils soient faibles. “Les intérêts perçus sur les actifs de la réserve serviront à couvrir les coûts du système, à garantir des frais de transaction minimes, à verser des dividendes aux investisseurs qui ont fourni des capitaux pour lancer l’écosystème, et à soutenir sa croissance et son adoption sur le long terme”, précise le le livre blanc. 

Cliquez ici pour investir dans les cryptomonnaies sur une plateforme sécurisée française.*

indique sur son site le régulateur helvète, l’équivalent de l’AMF en France. La durée de la procédure n’est donc pas définie. 

Les partenaires de Libra 

Voici la liste des partenaires de l’association Libra, qui tend à bouger régulièrement, aux rythmes des entrées et sorties de certains : 

  • Anchorage (crypto-monnaies)
  • Andreesen Horowitz (société de gestion)
  • Bison Trails (blockchain)
  • Breakthroug Initiatives (recherche)
  • Checkout.com (paiement)
  • Coinbase (crypto-monnaies)
  • Creative Destruction Lab (programme pour start-up)
  • Facebook/Calibra (paiement)
  • Farfetch (e-commerce)
  • Heifer International (ONG)
  • iliad (télécoms)
  • Kiva (prêt) 
  • Lyft (mobilités)
  • Mercy Corps (ONG)
  • Paradigm (société de gestion)
  • PayU (paiement) 
  • Ribbit Capital (société de gestion) 
  • Shopify (ecommerce)
  • Slow Ventures (société de gestion)
  • Spotify (divertissement)
  • Tagomi (crypto-monnaies)
  • Temasek (fonds souverain)
  • Thrive Capital (société de gestion)
  • Uber (mobilités)
  • Union Square Ventures (société de gestion)
  • Women’s World Banking (ONG)
  • Xapo (crypto-monnaies) 

*Ce lien d’affiliation renvoie vers une plateforme d’échange de cryptomonnaies et permet au JDN d’être rémunéré lors des transactions.

The post Diem (ex-Libra) : un lancement très limité en 2021 first appeared on ProcuRSS.eu.

Menu